Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Depuis trois scéances, L'atelier de Pensée collective de l'Université Populaire de Bruxelles à invité Véronique Clette-Gakuba et Martin Vander Elst à déployer un travail collectif autour des enjeux de la restitution. L’objectif est de tenter de mutualiser les connaissances sur ces questions afin de participer à la constitution d’un espace public décolonial en Belgique. Après la présentation de Christophe Marchand (avocat spécialisé en droit pénal et en droit international), un long moment d'échanges et de réflexions, de partage d'expériences et l’élaboration de propositions signifiantes.

Le débat sur la restitution des biens mal acquis durant la colonisation et détenus dans les musées occidentaux a une longue généalogie.

Pour cette session, nous voulions sortir d’une approche uniquement comptable et technique de la restitution, en tentant d’introduire un droit nouveau au service de la justice et en vue d’une politique de la réparation des torts subis par la colonisation.

Avec Christophe Marchand, Nous tentons d’élaborer une perspective juridico-politique qui puisse peser dans cette évolution nécessaire du droit positif, vers des formes de réparation qui tiennent compte des conditions d’appropriation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article